Antiquités brocante de la tour
Documentations histoire et archives du passé.
Les anciens trains de légende,
la conquête de la vitesse, la recherche de la puissance, les locomotives légendaires, tender et les bonne à tout faire.
La traction vapeur en France de 1900 à 1950, le réseau du chemin de fer français, les locomotives à vapeur qui ont toujours fascine les grands et les petits.



Page précédente

Accueil

Trains de légende
Les anciens trains de légende, 1900 à 1950.
A la conquête de la vitesse.
A la recherche de la puissance.
Les locomotives-tender, tout en un.
Les locomotives, bonne à tout faire.
Les locomotives légendaires.
  - La Trevithick
  - La Fusée
  - La Crampton
  - La Général
  - La Grosse C PLM
  - L'Atlantic Nord
  - La C 4/5 Saint-Gothard
  - La 230 Type P8
  - La Série S 3/6
  - La Shay
  - Les Pacific du PLM
  - La Crocodile
  - La 241 C PLM, le Cigare
  - La Pacific 01 DB
  - La 2D2 5500
  - La Série 044 DB
  - La Ae 4/7
  - La King Class GWR
  - La 141 TC Nord
  - La Pacific Chapelon Nord
  - L'Autorail Bugatti
  - La GG1
  - La Pacific A4 Class
  - La Type BR 05
  - La Duchess LMS
  - La EMD Type F
  - La Type 12 SNCB
  - La Big Boy Union Pacific
  - La 141 R
  - La 232 U 1
  - La CC 7100
  - La BB 9004
  - La Rame Shinkansen
  - La Rame TGV
  - L'Eurostar
La carte du réseau du chemin de fer français en 1934.

Documentations histoire et archives
- Les véhicules anciens d'autrefois.
- Les anciens trains de légende.
- Le guide du meuble ancien.
- Exposition de divers collections.
- Les photos d'autrefois et d'époque en noir et blanc.
- Les anciens jouets d'autrefois.
.--

Antiquités brocante de la tour
Articles à vendre
- Nos meubles anciens
et - nos bibelots anciens.
Articles déjà vendus
- Les meubles anciens
et - les bibelots anciens.
Qui sommes nous
Accueil

- -



Les locomotives légendaires

La locomotive a vapeur Pacific Chapelon Nord


France, 1934, le chef d’oeuvre du génie français de la vapeur vive.

Pacific Chapelon, la vitesse et la gloire Superbe dans sa livrée chocolat à filets jaunes, la Pacific Chapelon Nord est une des locomotives les plus célèbres de l'histoire des chemins de fer, non seulement en France, mais aussi dans le monde entier.

Les Chapelon Nord connaissent leurs heures de gloire en tête des grands trains rapides du Nord comme la Flèche d'Or et l'Etoile du Nord.
Elles achèveront leur carrière sur la ligne Amiens - Calais en 1967.

Elle rend justice à André Chapelon, il a eu l'idée de transformer d'anciennes Pacific du réseau Paris-Orléans datant de 1909, et d'appliquer ses propres théories en thermodynamique.

En raison de l'accroissement des tonnages des convois voyageurs lié à l'introduction de véhicules entièrement métalliques, les locomotives de type Pacific construites vers 1910, faisant suite aux Atlantic du tout début du XX° siècle, ne donnent plus guère satisfaction et sont à bout de souffle.



La Pacific Chapelon Nord au dépot.

Caractéristiques techniques
- Exploitants Nord pui la SNCF
- Moteur compound, Du Bousquet-De Glehn
- Disposition des essieux ooOOOo + T
- Surface de grille : 4,33 m2
- Surface de chauffe : 197,33 m2
- Surface de surchauffe : 80 m2
- Nombre de cylindres : 2 HP et 2 BP
- Timbre de la chaudière : 20 kg/cm²
- Diamètre des roues motrices : 1 950 mm
- Diamètre des roues du bissel : 1 150 mm
- Diamètre des roues du boggie : 960 mm
- Masse à vide 93,3 tonnes
- Masse en ordre de marche : 102 tonnes
- Masse adhérente: 57 tonnes
- Longueur de la locomotive seule : 13,715 m
- Puissance maximum au crochet : 2240 kW
- Tare du tender : 32,3 tonnes
- Capacité en eau du tender : 38,5 m3
- Capacité en charbon du tender : 9,2 tonnes
- Masse du tender en ordre de marche : 80 tonnes
- Masse totale locomotive plus tender : 182 tonnes
- Longueur du tender : 9,73 m
- Longueur totale locomotive plus tender: 23,44 m
- Vitesse maxi en service : 130 km/h

- En 1929, André Chapelon fait transformer, dans les ateliers de la Compagnie Paris-Orléans à Tours, une locomotive type Pacific, la n° 3566.
- Les puissances passent de 2000 ch à 3100 ch, et les économies atteignent 30% pour la consommation d'eau et 20% pour la consommation de charbon.


La Chapelon Nord de la Cité du train de Mulhouse, à l’époque
de la création du Musée français du Chemin de fer.


- Le P.O. décide alors de transformer toute une série de Pacific selon les mêmes dispositions mais encore plus perfectionnés, la puissance maximale est alors de 3400 ch et des trains de 1000 tonnes sont enlevés avec souplesse et remorqués à plus de 120 km/h.


La locomotive Pacific Chapelon Nord.

- La Compagnie du Nord s'intéresse à ces nouvelles locomotives et fait venir sur son réseau, pour des essais comparatifs, la meilleure locomotive de chaque réseau dont une Pacific PO transformée par André Chapelon, la n° 3.715.


La Pacific Chapelon Nord, la fleche d'or, N° 3.1192.

- En tête du célèbre train la Flèche d'Or du 12 janvier 1933, la Pacific PO n° 3.715 parvient à rattraper 22 minutes de retard sur le parcours Calais-Paris avec un train de 650 tonnes auquel elle fait monter la sévère rampe de Gannes à 120 km/h.


PACIFIC Chapelon  3.1178, ex-P.O, modifiée par les ateliers de Tours en 1934 pour le Nord.


- En 1934, la Compagnie du Nord obtient la cession de 20 locomotives du PO après transformation par André Chapelon dans les ateliers de Tours sur le modèle de la 3.715 PO, construites entre 1909 et 1914, elles sont numérotées 3.1171 à 3.1190 futures 231 E 1 à 20.


Pacific Chapelon Nord n° 3.1114, future 2-231 E 32 construite en 1936.

- Une seconde série de 28 unités, neuves cette fois, sera mise en service entre 1936 et 1938, les locomotives sont numérotées 3.1191 à 3.1198 pour les 8 premières, puis 3.1111 à 3.1130 les vingts suivantes futures 231 E 21 à 48.
- Ces 28 unités,toutes affectées au dépôt de La Chapelle, entraîneront le départ des Superpacific vers des dépôts de province.


La Pacifique Chapelon Nord 3.1192

- Vitesse maximale, 130 km/h, la Pacific Nord, est une des plus célèbres locomotives françaises, cette célébrité vient certes de sa splendide livrée chocolat à filets jaunes caractéristique de la Compagnie du Nord, mais surtout de ses performances à grande vitesse.


La Pacific Chapelon Nord, en photo noir et blanc.


- Elle est le fruit des améliorations apportées par l’ingénieur Chapelon à des machines de type 231, en service depuis 1909 sur le réseau Paris-Orléans, en appliquant une théorie à laquelle personne ne croyait et en intégrant rigoureusement les principes de la thermodynamique et de la mécanique des fluides, André Chapelon réussit en effet à doubler la puissance des machines et à réduire par deux la consommation, sans modifier pour autant les dimensions d’origine.


Une Pacific Chapelon Nord en pleine vitesse.


- Dépasser le 130 km/h, un véritable prodige dans les années 30 !, evidemment, le réseau Nord la mit en tête de tous ses rapides, elle est très vite appelée dans le monde entier Pacific Chapelon.


André Chapelon

- André Chapelon, né le 26 octobre 1892 à Saint-Paul-en-Cornillon, mort le 29 juin 1978 à Paris, était un ingénieur mécanicien et un concepteur de locomotive à vapeur français, ancien élève de l'École centrale des arts et manufactures, il fut d'abord employé, en 1921, à la Compagnie du chemin de fer Paris-Lyon-Méditerranée, espérant sans succès concevoir de nouvelles locomotives, il quitte cette compagnie en 1923 en raison de divergences de vues avec ses supérieurs hièrarchiques notamment sur la conduite rationnelle des machines et intègre la Compagnie des téléphones dont il deviendra rapidement le sous-directeur en 1924.


Andre Chapelon.


- Grâce à l'intervention de son professeur de thermodynamique, Louis Lacoin, il est embauché à la Compagnie du chemin de fer de Paris à Orléans en 1925 par Maurice Lacoin frère du précédent, ingénieur en chef du matériel et de la traction du PO alors à la recherche d'ingénieurs qualifiés.
- On lui confie comme travail l'amélioration du fonctionnement, considéré alors comme médiocre, des nouvelles locomotives Pacific 3500.


Images de la locomotive a vapeur Pacific Chapelon Nord


La Pacific Chapelon Nord, la fleche d'or, N° 3.1192.

PACIFIC Chapelon  3.1178, ex-P.O, modifiée par les ateliers de Tours en 1934 pour le Nord.

La Pacific Chapelon Nord, en photo noir et blanc.

Pacific Chapelon Nord n° 3.1114, future 2-231 E 32 construite en 1936.

La Pacific Chapelon Nord au dépot.

La locomotive Pacific Chapelon Nord.

Andre Chapelon.

La Chapelon Nord de la Cité du train de Mulhouse, à l’époque de la création du Musée français du Chemin de fer.

Une Chapelon Nord, au dépôt de Calais, en 1964.

La Chapelon Nord.

L'ex-Chapelon Nord, assure encore la Flèche d’Or dans les années 60.

André Chapelon, 1892-1978.

Une Pacific Chapelon Nord en pleine vitesse.

Une Chapelon Nord à l’époque de l’apogée, pendant les dernières années de la compagnie du Nord.

Une Pacific Chapelon avec Bertin et Madelaine sur le trajet Paris-Calais.

La locomotive de Bertin et Madeleine, la Flèche d'Or.

En pleine vitesse, une Chapelon Nord, services prestigieux de cette locomotive la Flèche d’Or.

Creil, sur la Flèche d'Or, traversée de la gare.




- -



Page précédente

Pour s'inscrire à notre lettre d'informations, mailing list :      
 
                                       Entrer votre adresse mail ci-dessus et cliquez sur Envoyer.
- -

Copyright © antiqbrocdelatour.com 2000 / 2017.
Documentations histoire et archives du passé. Les anciens trains de légende.
Contact Hébergeur : ovh.com