Antiquités brocante de la tour
Documentations histoire et archives du passé.
Les anciens trains de légende,
la conquête de la vitesse, la recherche de la puissance, les locomotives légendaires, tender et les bonne à tout faire.
La traction vapeur en France de 1900 à 1950, le réseau du chemin de fer français, les locomotives à vapeur qui ont toujours fascine les grands et les petits.



Page précédente

Accueil

Trains de légende
Les anciens trains de légende, 1900 à 1950.
A la conquête de la vitesse.
A la recherche de la puissance.
Les locomotives-tender, tout en un.
Les locomotives, bonne à tout faire.
Les locomotives légendaires.
  - La Trevithick
  - La Fusée
  - La Crampton
  - La Général
  - La Grosse C PLM
  - L'Atlantic Nord
  - La C 4/5 Saint-Gothard
  - La 230 Type P8
  - La Série S 3/6
  - La Shay
  - Les Pacific du PLM
  - La Crocodile
  - La 241 C PLM, le Cigare
  - La Pacific 01 DB
  - La 2D2 5500
  - La Série 044 DB
  - La Ae 4/7
  - La King Class GWR
  - La 141 TC Nord
  - La Pacific Chapelon Nord
  - L'Autorail Bugatti
  - La GG1
  - La Pacific A4 Class
  - La Type BR 05
  - La Duchess LMS
  - La EMD Type F
  - La Type 12 SNCB
  - La Big Boy Union Pacific
  - La 141 R
  - La 232 U 1
  - La CC 7100
  - La BB 9004
  - La Rame Shinkansen
  - La Rame TGV
  - L'Eurostar
La carte du réseau du chemin de fer français en 1934.

Documentations histoire et archives
- Les véhicules anciens d'autrefois.
- Les anciens trains de légende.
- Le guide du meuble ancien.
- Exposition de divers collections.
- Les photos d'autrefois et d'époque en noir et blanc.
- Les anciens jouets d'autrefois.
.--

Antiquités brocante de la tour
Articles à vendre
- Nos meubles anciens
et - nos bibelots anciens.
Articles déjà vendus
- Les meubles anciens
et - les bibelots anciens.
Qui sommes nous
Accueil

- -



Les locomotives légendaires

La locomotive a vapeur 232 U 1, la Divine


France, 1949, le chant du cygne de la traction vapeur, très perfectionnée, roulant à 140 km/h en tête des trains rapides du réseau du Nord, la 232 U 1 est une locomotive à vapeur française de type Hudson.

Surnommée la Divine, cette machine qui est restée unique aurait dû se nommer 2-232 R 4, en effet, elle faisait partie d'un lot de 8 machines étudiées par la Compagnie des chemins de fer du Nord en 1935 et commandées à l'OCEM sous la direction de Marc de Caso.

Mais, suite à la création de la SNCF, c'est la division des études des locomotives (DEL) qui reprend en charge l'aboutissement du projet, retardé par les événements de la Seconde Guerre mondiale.
Ainsi, seules 7 machines furent livrées entre 1940 et 1941 : les 2-232 R 1 à 3 et les 2-232 S 1 à 4.
Elles ne différaient que par la conception du moteur, à simple expansion pour les 232 R et à double expansion ou compound pour les 232 S.
Ces machines étaient prévues pour remorquer des charges de 200 à 500 t à des vitesses comprises entre 160 et 200 km/h.



Une locomotive à vapeur 232 U1 SNCF, au dépot La Chapelle.

Caractéristiques techniques
- Exploitant SNCF
- Désignation 232 U 1
- Surnom La Divine
- Conception OCEM
- Disposition des essieux ooOOOoo + Tender
- Surface de la grille 5,175 m2
- Pression de la chaudière 2,0 MPa
- Moteur compound, Du Bousquet 2 cylindres
- Distribution Walschaerts
- Puissance continue 2430 kW 3300 ch
- Diamètre roues motrices 2000 mm
- Diamètre des roues AV et AR 970 mm
- Masse de la loco en service 129 t
- Masse adhérente 69 t
- Longueur hors tampons 15,705 m
- Tender type 2-36 B
- Capacité en eau 36 m3
- Capacité en charbon 11,5 t
- Masse tender en charge 84,4 t
- Masse totale loco et tender 215,4 t
- Longueur totale loco et tender 25,63 m
- Vitesse maximale 140 km/h

- Retirée du service en septembre 1961, d ’une masse de 215 tonnes avec son tender, wagon d'un type spécial placé après la locomotive pour assurer son approvisionnement en combustible, cette exceptionnelle locomotive a été conçue pour remorquer des trains rapides à la vitesse de 140 km/h.
- Construite en 1949 pour la SNCF, elle a été conçue par l’ingénieur Marc De Caso, 120 ans après la première locomotive à chaudière tubulaire.

- Elle représente l’ultime développement des perfectionnements techniques appliqués à la traction vapeur, avec son esthétique parfaite, elle est carénée pour la vitesse.
- Affectée au dépôt de la Chapelle, la 232 U 1 remorque les rapides entre Paris et Lille, elle termine sa carrière en 1961.



La 232 U 1 SNCF carénée en mai 1949.


- Le bandeau décoratif blanc au-dessus des roues représente un cygne stylisé, i l a été apposé par Marc de Caso qui était conscient que l'avenir n'appartenait plus aux machines à vapeur malgré les potentialités non encore exploitées de cette technologie.

- Les ateliers de la SACM situés à Illkirch-Graffenstaden ne purent terminer la 2-232 R 4 car la commande de 1938 fut interrompue par l'annexion allemande de l'Alsace.
- À la Libération, et après qu'il a été prévu de livrer la 2-232 R 4 équipée d'une turbine à vapeur sous le type 2-232 T, la société Corpet-Louvet sise à la Courneuve se chargea de terminer la construction en modifiant le moteur en compound à 4 cylindres.
- On passa d'une distribution par soupapes à cames rotatives système « Dabeg » à une distribution classique à tiroirs système « Walschaerts ».


La 232-U-1 dans un décor typiquement Nord.

Utilisation et service

- Sortie des ateliers Corpet-Louvet à La Courneuve et livrée en mai 1949 à SNCF, elle est mise en service la même année, elle fut affectée au seul dépôt de La Chapelle en compagnie des 7 autres 232.
- Capable de développer une puissance de 3300 ch et d'une vitesse maximale de 140 km/h cette machine ne fit cependant qu'une courte carrière à la SNCF, sa radiation fut en effet prononcée le 30 septembre 1961 après 13 ans de bons et loyaux services sur la ligne Paris-Lille.
- Comme ses consœurs et à l'inverse de certains types, il n'y eut pas de réemploi sur d'autres lignes ou d'autres régions. Cela tient à la très forte charge par essieu moteur qui atteignait 23 t.


La 232 U 1 de la SNCF à sa sortie des ateliers en mai 1949 à La Courneuve

- Le tender accouplé était le même pour les 8 machines, originellement, Marc de Caso avait prévu des tenders carénés de capacité supérieure à 40 m3 et à bogies de 3 essieux, mais la longueur totale avec la machine aurait été trop importante pour les plaques des dépôts.


Une des soeurs de la 232-U-1, série S, avec le carénage du
tender réalisé à titre de prototype.


- Finalement elles furent équipées de tenders très proches du modèle 34 P, les 2-36 B 1 à 9 qui pouvaient contenir 36 m³ d'eau et 11,5 t de charbon.


Postérité

- Entre 1973 et 1976, cette machine unique est restaurée aux ateliers de Thouars, en 1978 elle est désormais conservée à la Cité du train de Mulhouse.


Locomotive 232 U1 au Musée français du chemin de fer de
Mulhouse, le plus grand musée ferroviaire d'Europe


- Elle est également visible dans l'une des scènes du film Drôle de Frimousse, où Audrey Hepburn pose devant elle, le film fut tourné en 1956.
- Les marques de modélisme ferroviaire Jouef et Fulgurex ont commercialisé des modèles réduits motorisés de cette machine, à l'échelle HO.


La 232-U-1, une locomotive légendaire.

- La marque Southern Steam Trains commercialise un modèle à vapeur vive à l'échelle 15.


Images de la locomotive a vapeur 232 U 1, la Divine


Une 232 U 1 SNCF, au depot de La Chapelle.

La 232 U 1 SNCF en mai 1949.

La-232-U-1-B.jpg

La 232 U 1 SNCF au Musee du chemin de fer.

Une des soeurs de la 232-U-1, série S, le carénage du tender réalisé à titre de prototype.

Le grand auteur Lucien-Maurice Vilain photographié sur le marchepied de la 232 U 1.

La 232-U dans un décor typiquement Nord.

Le mouvement de la 232-U-I, noter les boîtes à rouleaux.

La 232-U-I telle qu’elle est préservée à la Cité du train de Mulhouse

La 232-U-1, une locomotive légendaire.




Page précédente

Pour s'inscrire à notre lettre d'informations, mailing list :      
 
                                       Entrer votre adresse mail ci-dessus et cliquez sur Envoyer.
- -

Copyright © antiqbrocdelatour.com 2000 / 2017.
Documentations histoire et archives du passé. Les anciens trains de légende.
Contact Hébergeur : ovh.com