Antiquités brocante de la tour
Documentations histoire et archives du passé.
Le guide du meuble ancien,
l'histoire, les styles, les décors et usages, ainsi que les matériaux utilisés pour leur conctruction.
La bible des anciens meubles, tout ce qu'un amateur doit savoir pour acheter, vendre ou identifier un meuble et en apprécier sa valeur.



Page précédente

Accueil

Le guide du meuble ancien
Introduction, préface.
Les meubles anciens, une valeur refuge.
- Les armoires
- Les buffets, les bahuts, les crédences et les vaisseliers
- Les bibliothèques et les vitrines
- Les tables
- Les sièges de Louis XIII à Louis XV
- Les sièges de Louis XVI à Modern style
- Les coffres et les panetières
- Les commodes et les chiffonniers
- Les bureaux et les tables à écrire
  En images
- Les bureaux et les tables à écrire
- Les secrétaires
- Les cabinets
- Les coiffeuses et les tables de toilette
- Les consoles, les dessertes et les encoignures
- Les tables à jeu et les billards
- Les lits
- Les meubles d'appoint
Les meubles et leur destination.
La construction des meubles.
Les materiaux utilisés.
Ornementation et décor, du style et des styles, style et époque.
Le dictionnaire des menuisiers et ébénistes.
Lexique des termes techniques.

Documentations histoire et archives
- Les véhicules anciens d'autrefois.
- Les anciens trains de légende.
- Le guide du meuble ancien.
- Exposition de divers collections.
- Les photos d'autrefois et d'époque en noir et blanc.
- Les anciens jouets d'autrefois.
.--

Antiquités brocante de la tour
Articles à vendre
- Nos meubles anciens
et - nos bibelots anciens.
Articles déjà vendus
- Les meubles anciens
et - les bibelots anciens.
Qui sommes nous
Accueil

- -



Les meubles anciens, une valeur refuge

Les bureaux et les tables à écrire


- Le mot bureau évoque, aujourd'hui, un meuble, une pièce, voire un lieu de travail.

- A l'origine, c'était tout simplement une étoffe.

- Les scribes et les moines du Moyen Age recouvraient en effet les meubles d'un tissu de laine, appelé «bure» ou «bureau», avant d'y poser les parchemins fragiles et les précieuses reliures.

- C'est de cette étoffe que le bureau tire, quelques siècles plus tard, son nom.


- Certes, la table à écrire existe depuis fort longtemps, c'est à Byzance, sans doute, qu'elle apparaît pour la première fois et qu'elle est utilisée durant tout le Moyen-Âge.
- Cette table-écritoire, sur pieds tournés, est surmontée d'une sorte de pupitre, porte-manuscrits ou porte- livre et ressemble plutôt à un lutrin.

- Au fil des ans, la bure grossière disparaît, remplacée par du drap plus fin ou de la basane, et la couleur vert foncé, réputée bonne pour les yeux, est le plus souvent adoptée.
- Bientôt, le tapis n'est plus posé sur le meuble mais fait corps avec lui nous sommes au XVIIe siècle et le bureau proprement dit vient de naître.
- Le bureau du XVIIe siècle est posé sur huit pieds et assorti de tiroirs presse-papiers, appelés parfois cassetins.
- Le bureau Mazarin, du nom du ministre de Louis XIII et de Louis XIV, va connaître une vogue extraordinaire.
- Il est muni de deux séries de tiroirs, placés à droite et à gauche et d'une cavité centrale où se logent les jambes.

- Boulle va être l'un des premiers à enrichir et décorer le bureau qui devient un élément important du mobilier des grandes demeures.
- Marqueteries d'écaille, de cuivre, d'étain, bois précieux, bronzes dorés, adjonction d'un cartonnier et d'une pendule incorporés .., rien n'est trop beau.
- Sous le règne de Louis XIV et sous la Régence vont apparaître de merveilleux bureaux plats dont l'usage va se répandre tout au long du XVIIIe siècle.

- Le bureau est d'abord et surtout un meuble masculin.
- Madame de Genlis écrira dans ses Mémoires, «J'ai été la première femme qui ait eu un bureau, ce que l'on critiqua beaucoup et ensuite presque toutes les femmes en eurent un.
- Propos sans doute exagéré, puisque le bureau de Marie de Médicis est parvenu jusqu'à nous et que l'on imagine difficilement Madame de Sévigné ou Madame de La Fayette sans une table à écrire.

- Au fil des ans, le bureau devient d'un usage courant, il adopte des formes très diverses et se complique.
- Le règne de Louis XV apporte le bureau de pente et celui de Louis XVI le bureau à cylindre.
- Tous deux permettent de refermer le meuble et de mettre ainsi les papiers à l'abri des regards indiscrets.
- Mais les bureaux à cylindre sont d'une fabrication délicate, il faut des bois résistants et surtout une exécution parfaite, faute de quoi le cylindre ne coulisse pas très bien.
- Après l'inévitable floraison des bureaux de style, sous le règne de Napoléon III, l'originalité reprend ses droits avec la révolution de l'Art Nouveau.
- Le bureau 1900 est plein de fantaisie, l'un des modèles les plus curieux, créé par Rupert Carabin, comporte un plateau en forme de livre supporté par quatre femmes nues.

- Puis le bureau suit l'évolution de tous les autres meubles, formes géométriques et dépouillées, utilisation de la glace, du métal, de la matière plastique.
- Il s'intègre souvent dans des ensembles complets adaptés à nos intérieurs exigus.





- -



Page précédente

Pour s'inscrire à notre lettre d'informations, mailing list :      
 
                                       Entrer votre adresse mail ci-dessus et cliquez sur Envoyer.
- -

Copyright © antiqbrocdelatour.com 2000 / 2017.
Documentations histoire et archives du passé. Le guide du meuble ancien.
Antiquités brocante de la tour. Anciennement, antiquaire brocanteur et restaurateur ébéniste de meubles anciens.
Contact Hébergeur : ovh.com