Antiquités brocante de la tour

Des collections variées sur divers thèmes anciens et documentations.


Histoire des anciennes voitures de collection et véhicules d'autrefois.

Des voitures de collection anciennes, classés par années de 1800 a 1959, les marques des constructeurs et les grands noms de l'automobile avec leur histoire, en images les automobiles de collection par marques et les non polluantes, recherche diverse sur les anciennes voitures de collection.

Documentations histoire et archives
 Accueil


Les voitures automobiles anciennes et les véhicule anciens de collection, v2.



  Résultats par page :   Tous les mots Au moins un  
Page précédente

Mercedes-Benz W196, voiture F1 de 1954


La Mercedes-Benz W 196, photo d'époque, cette ancienne voiture Formule 1 fut construite de 1954 à 1955.


Voir



En 1947, sort la Mercedes-Benz quatre-cylindres 170 à soupapes latérales.

En 1951, sortent les Mercedes-Benz six-cylindres 220 et 300. En 1952, la fabrication des voitures sport reprend avec la six-cylindres 300 SL à injection de 215 ch.

En 1964, Mercedes-Benz lance sa célèbre 600, une huit-cylindres de luxe de 250 ch, 6,3 litres.......

Karl Benz est célèbre pour avoir fabriqué, en 1885, la première automobile mue par un moteur à combustion interne.
- En 1924, Benz et Daimler mettent leurs intérêts en commun avant de fusionner en 1926.
- La Benz 16/50 ch et les Mercedes à compresseur continuent à être produites quelques temps et les premières Mercedes-Benz sont les six-cylindres Stuttgard et Mannheim.
- En 1928, paraît la Nürburg 460 huit-cylindres et sa suivante, la Nürburg 500.
- En 1930 paraît la huit-cylindres Grosser Mercedes-Benz.
- La 770 de 1938 est montée sur un châssis plus moderne et sa puissance passe à 155/230.
- En 1931 , apparaissent des voitures "économiques" les modèles 170.
- En 1934, Mercedes-Benz fabrique à nouveau des voitures de sport dont une huit-cylindres de 354 ch.
- En 1951, sortent les six-cylindres 220 et 300.
- En 1952, la fabrication des voitures sport reprend avec la 300 SL à injection de 215 ch.
- En 1964, Mercedes lance sa célèbre 600.
- En 1968, la gamme est modifiée et trois ans plus tard, Mercedes présente vingt et un modèles.
- La classe C de 1993 remplace la 190.......

- -

Histoire Chronologique de l'ancienne marque automobile " Mercedes-Benz ", Allemagne 1926 - ....

Karl Benz est célèbre dans le monde entier pour avoir créé et fabriqué, en 1885, la première automobile mue par un moteur à combustion interne.

En 1886, Benz met en chantier un deuxième moteur plus puissant puis construit en 1888 une version améliorée de ce modèle qui atteint 16 km/h.

Emile Roger, de Paris, commande des moteurs et des pièces détachées qu'il monte en France sous la marque Roger-Bern.

Après 1901, la vente des voitures décline devant la montée des marques concurrentes, principalement Daimler et son modèle Mercedes.

En 1903, Karl Benz quitte la société à la suite d'un différend sur la paternité de la Parsifal. Il y revient peu après et associe ses fils à l'entreprise en 1906.

En 1924, Benz et Daimler mettent leurs intérêts en commun avant de fusionner en 1926.

La Benz 16/50 ch et les Mercedes à compresseur continuent à être produites quelques temps et les premières Mercedes-Benz sont les six-cylindres Stuttgard 1 988 cm3 et Mannheim 2 968 cm3.

En 1928, paraît la Nürburg 460 équipée d'un huit-cylindres, 4,6 litres et sa suivante, la Nürburg 500.

En 1930 paraît la huit-cylindres Grosser Mercedes avec un moteur de 7,7 litres, 150 ch ou 200 ch avec compresseur.

La 770 de 1938 est montée sur un châssis plus moderne et sa puissance passe à 155/230.

En 1931 , apparaissent des voitures "économiques" dotées de six-cylindres, les modèles 170.

En 1934, Mercedes fabrique à nouveau des voitures de sport dont une huit-cylindres de 354 ch.

En 1947, sort la quatre-cylindres 170 à soupapes latérales.

En 1951, sortent les six-cylindres 220 et 300. En 1952, la fabrication des voitures sport reprend avec la six-cylindres 300 SL à injection de 215 ch.

En 1964, Mercedes lance sa célèbre 600, une huit-cylindres de luxe de 250 ch, 6,3 litres.

En 1968, la gamme est modifiée et trois ans plus tard, Mercedes présente vingt et un modèles au Salon dont les quatre-cylindres 200 et 220, leurs versions diesel 200 D et 220 D, les six-cylindres 230 et 250.

La classe C de 1993 remplace la 190.

Son modèle le plus puissant est la C36 AMG de 280 ch, 250 km/h.

La classe E est la gamme intermédiaire et l'une de ses nouveautés est le cabriolet E 36 AMG.

La classe S reste l'étendard de Mercedes. Son modèle le plus puissant, la S 600, est équipée d'un V12 de 394 ch.

- -

Histoire Chronologique de l'ancienne marque automobile " Mercedes ", Allemagne 1901 - 1926.

Emil Jellinek, admirateur fortuné de la voiture Daimler, avait persuadé cette firme et son ingénieur en chef Wilhelm Maybach, de construire une voiture puissante. Cette nouvelle automobile devint le modèle de 5,9 litres, 35 CV, qui est devenu célèbre comme le précurseur de l’automobile moderne, n’ayant plus aucune similitude d’aspect avec les voitures tirées par cheval.

Les années suivantes, cette conception fut adoptée par de nombreux fabricants européens et américains. Cette Mercedes fut engagée par Jellinek, dans la Semaine niçoise de 1901, sous le nom de Mercedes, prénom de sa fille.

Comme Panhard-Levassor, détenteur des licences Daimler pour la France, avait engagé des poursuites judiciaires, Jellinek vendit les Daimler sous le nom de Mercedes. L’importance des ventes et leurs succès en course firent que Daimler, en 1902, adopta ce nom de Mercedes comme marque pour les voitures particulières, les véhicules utilitaires gardant celui de Daimler.

En 1902, Daimler reprit la Motorfahrzeug- und Motorenfabrik Berlin AG, établie à Marienfelde, qui avait été fondée par un directeur de Daimler et c’est dans ces usines que Daimler concentra la production de ses véhicules utilitaires.

Durant une courte période, 1906-1907, les voitures électriques Mercedes furent construites à Marienfelde, sous licence accordée par Austro-Daimler.

En 1907, Maybach quitta la société pour fonder sa propre firme spécialisée dans la production de moteurs pour avions. En 1905, Jellinek fit cession à Daimler de ses droits de vente exclusifs dans différents pays et, ayant vendu ses actions, il abandonna son poste au conseil d’administration en 1908.

Après 1908, la plupart des modèles Mercedes furent dotés d’une transmission par arbre remplaçant celle par chaîne, maintenue cependant sur les plus gros modèles 22/50, 28/60, 23/80 et 37/90 CV.

En 1909, Daimler acheta la licence de fabrication des moteurs Knight et sortit une gamme de ces modèles, dont le 16/45, 4,1 litres, qui fut produit jusqu’en 1924.

En 1909, Mercedes déposa, comme marque, l’étoile à trois pointes devenue célèbre, qui devint l’emblème de toutes ses voitures à partir de 1911. Dès le début, les rapides et élégantes Mercedes furent achetées par les membres des familles royales et les grands financiers de l’ancien et du nouveau monde.

Après la guerre, Mercedes fit l’essai de moteurs à compresseur, alors que pendant la guerre la société avait fabriqué des moteurs suralimentés pour avions. Les premières voitures de série, pourvues d’un compresseur Roots, apparurent à Berlin, au Salon de 1921.

Paul Daimler se retira de la société en 1922 et Ferdinand Porsche lui succéda qui, précédemment, avait été chez Austro-Daimler.

En 1924 les intérêts de Mercedes et de Benz furent pour la première fois liés et aboutirent, en 1926, à une association totale. Les modèles qui suivirent portèrent la marque Mercedez-Benz.

Source : Encyclopédie des voitures, Edita.




Page précédente


Accueil-v2,    les mots-clef les plus recherchés,    les nouveautés,
toutes les catégories,    le top clics  et   le top votes.




- Page précédente -
- -

Copyright © antiqbrocdelatour.com.
Collections variées, divers thèmes anciens et documentations.
Des voitures de collection, classés par années, les marques des constructeurs avec leur histoire etc...
Contact