Antiquités brocante de la tour
Documentations histoire et archives du passé.
Le guide du meuble ancien,
l'histoire, les styles, les décors et usages, ainsi que les matériaux utilisés pour leur conctruction.
La bible des anciens meubles, tout ce qu'un amateur doit savoir pour acheter, vendre ou identifier un meuble et en apprécier sa valeur.



Page précédente

Accueil

Le guide du meuble ancien
Introduction, préface.
Les meubles anciens, une valeur refuge.
Les meubles et leur destination.
La construction des meubles.
Les materiaux utilisés.
- Le bois
  En images
- Essences des bois
- Les métaux
- Les tissus
- Le cuir
- Le marbre
  En images
- Les différents marbres
- L'ivoire, le nacre, et la porcelaine
Ornementation et décor, du style et des styles, style et époque.
Le dictionnaire des menuisiers et ébénistes.
Lexique des termes techniques.

Documentations histoire et archives
- Les véhicules anciens d'autrefois.
- Les anciens trains de légende.
- Le guide du meuble ancien.
- Exposition de divers collections.
- Les photos d'autrefois et d'époque en noir et blanc.
- Les anciens jouets d'autrefois.
.--

Antiquités brocante de la tour
Articles à vendre
- Nos meubles anciens
et - nos bibelots anciens.
Articles déjà vendus
- Les meubles anciens
et - les bibelots anciens.
Qui sommes nous
Accueil

- -



Les matériaux utilisés pour la
construction des meubles autrefois

Le marbre


- Le marbre, calcaire à grain fin, rarement monochrome, plus souvent polychrome, est employé dans l'ameublement sous forme d'incrustations à partir du règne d'Henri Il.

- Si, à travers les siècles, le marbre est utilisé pour fabriquer des tables, des guéridons surtout, le phénomène est assez exceptionnel.

- Par contre, dès le règne de Louis XIV et jusqu'à la fin du XIXe siècle il est d'usage courant pour protéger le plateau des tables, des consoles, des commodes, des secrétaires, des chiffonniers, etc...

- Selon les styles ils arborent des moulures et des profils divers, de même leurs couleurs varient avec les styles selon la mode et le prix.


- On distingue plusieurs variétés de marbres.

- Parmi les marbres brèches, composés de petits éclats de roches de différentes couleurs, on compte le brèche d'Alep au fond jaune parsemé de fragments gris, bruns, rougeâtres, le brèche violet, le brèche gris...

- Dans les sainte-anne on distingue le sainte-anne belge gris, noir ou foncé, du saint-anne français plus clair mais plus foncé que les sainte-anne des Pyrénées.
- Mentionnons aussi le campan rouge (pourpre, violacé foncé) en usage à Versailles et, pour les meubles de haute qualité, le campan mélange à fond rose veiné de rouge et de vert, le fleur de pêcher (rose veiné), le languedoc (rouge jaspé).
- D'Italie nous viennent le portor, noir veiné de blanc et de gris, le bleu turquin (gris-bleu strié de blanc et de noir) et de Belgique le rance rouge taché de blanc et le rouge royal.
- On compte aussi les brocatelles, variété lie de vin c'est la brocatelle d'Espagne, jaune celle de Sienne, rougeâtre et jaspée celle d'Andalousie et gris-bleu celle de Moulins.

- Sous la Régence puis sous Louis XV, les meubles évoqués précédemment reçoivent des brèches, des languedoc, des rances, des campan ou des portors assez épais, épousant le galbe des meubles et présentant des profils moulurés en bec de corbin, moulure saillante selon une courbe rappelant celle du bec de certains oiseaux.
- Sous Louis XVI les marbres utilisés sont souvent les mêmes, encore que les teintes claires soient plus recherchées et les moulures moins variées, les angles sont à pans coupés ou arrondis.

- Sous le Directoire et l'Empire, le vert et le noir sont à la mode et les bords présentent des angles vifs.
- Les couleurs pâles, le blanc reviennent à la mode sous la Restauration et le profil est à doucine, c'est-à-dire composé de deux quarts de cercle, l'un convexe et l'autre concave.
- Pendant le règne de Louis-philippe jusqu'au Second Empire les bords sont incurvés en gorge ou en doucine.
- Sous le Second Empire, tous les types réapparaissent dans les meubles qui copient les styles précédents.

- La présence d'un marbre sur un meuble est toujours un élément de plus-value, surtout si le marbre est ancien sinon d'époque.
- Dans ce cas sa partie postérieure est granuleuse et irrégulière ce qui n'est pas le cas des marbres plus récents qui présentent une coupe franche et lisse.

- Précisons que tous les accessoires et garnitures tissus, tapisseries, bronzes lorsqu'ils sont d'époque et en bon état sont un facteur de plus-value pour les meubles anciens.
- Généralement dans les catalogues de ventes publiques ou dans les descriptifs donnés par les antiquaires en guise de certificat de garantie, si les garnitures ou le marbre correspondent à l'époque du meuble qu'ils habillent ou recouvrent, elles précèdent l'époque.
Exemple: Commode en bois de placage marqueté, ornementation de bronzes dorés, dessus de marbre, époque Régence.
- Lorsqu’il y a doute ou si l'on sait que les garnitures sont postérieures, cela devrait ce n’est pas toujours le cas être précisé, ou indiqué après l'époque de la réalisation du meuble.
Exemple: Commode en bois de placage marqueté, époque Régence, bronzes dorés postérieurs, dessus de marbre rouge.





- -



Page précédente

Pour s'inscrire à notre lettre d'informations, mailing list :      
 
                                       Entrer votre adresse mail ci-dessus et cliquez sur Envoyer.
- -

Copyright © antiqbrocdelatour.com 2000 / 2017.
Documentations histoire et archives du passé. Le guide du meuble ancien.
Antiquités brocante de la tour. Anciennement, antiquaire brocanteur et restaurateur ébéniste de meubles anciens.
Contact Hébergeur : ovh.com