Antiquités brocante de la tour
Documentations histoire et archives du passé.
Le guide du meuble ancien,
l'histoire, les styles, les décors et usages, ainsi que les matériaux utilisés pour leur conctruction.
La bible des anciens meubles, tout ce qu'un amateur doit savoir pour acheter, vendre ou identifier un meuble et en apprécier sa valeur.



Page précédente

Accueil

Le guide du meuble ancien
Introduction, préface.
Les meubles anciens, une valeur refuge.
Les meubles et leur destination.
La construction des meubles.
Les materiaux utilisés.
Ornementation et décor, du style et des styles, style et époque.
- Ornementation et décor
- Du style et des styles
- Chronologie des styles
- La définition du style
- Meubles et style régionaux
- L'exotisme et les styles
- Le Gothique et la Renaissance
- Louis XIII, l'Italie, l'Espagne et les Pays-Bas
- Charles Le Brun au service de Louis XIV
- Charles Cressent, ébéniste du Régent
- Le style Louis XV ou Ponpadour
- Le style Marie-Antoinette et Georges Jacocb
- L'Empire, Percier et Fontaine
- Le style à la cathédrale
- Copies et pastiches
- L'école de Nancy
- Les Arts décoratifs et industriels
- Style et époque, copie et faux
Le dictionnaire des menuisiers et ébénistes.
Lexique des termes techniques.

Documentations histoire et archives
- Les véhicules anciens d'autrefois.
- Les anciens trains de légende.
- Le guide du meuble ancien.
- Exposition de divers collections.
- Les photos d'autrefois et d'époque en noir et blanc.
- Les anciens jouets d'autrefois.
.--

Antiquités brocante de la tour
Articles à vendre
- Nos meubles anciens
et - nos bibelots anciens.
Articles déjà vendus
- Les meubles anciens
et - les bibelots anciens.
Qui sommes nous
Accueil

- -



Du style et des styles

Meubles et styles régionaux


Il serait vain de vouloir embrasser dans le cadre de cet ouvrage l'ensemble des productions régionales à la fois à travers le temps et la diversité des provinces françaises.
- D'autant que l'homogénéité n'est pas la règle, que ce soit dans les différentes classes sociales d'une même unité géographique, ou dans les particularismes qui varient d'un canton à l'autre.

- Est-il besoin de souligner les différences au sein d'une même province entre les meubles des nobles ou de la bourgeoisie, et les meubles populaires ou paysans.
- Les différences de climat, d'essences de bois disponibles, l'usage de bois indigène est la règle, sauf dans les régions portuaires, économiques, les provinces sont plus ou moins riches, culturelles, influences espagnole ou italienne dans le Midi, flamande et hollandaise au nord, allemande à l’est, expliquent, justifient la grande variété des mobiliers régionaux.
- Toutefois en raison du caractère centralisateur de l'action des rois puis de la République, et de l'influence de la Cour puis de Paris, il existe certains caractères communs qui ont marqué à travers les trois derniers siècles les meubles régionaux.

- Nous ne nous attarderons pas sur l'histoire du meuble régional, le meuble n'apparaît dans les classes les plus pauvres que lorsqu'elles sortent du dénuement pour commencer à épargner.
- A quoi servirait l'armoire s'il n'y avait pas de linge, de bijoux ou d'armes à «serrer».
- A quoi servirait le coffre s'il n'y avait pas de grain ou de sel à stocker et à protéger.
- Le meuble régional naît au XVIIe siècle, se répand au XVIIIe et se généralise au XIXe siècle.
- D'une construction simple il est en général en bois naturel avec parfois des incrustations.
- Son style apparent ne concorde pas toujours avec son âge, les modes parisiennes ne parviennent en province qu'avec retard, parfois un demi-siècle.
- La diffusion de nouveaux modèles se fait quelquefois par l'intermédiaire des colporteurs qui vendaient aux menuisiers locaux des planches de modèles, gravées par les ornemanistes en renom... ou disparus depuis plusieurs années.
- Enfin, les artisans utilisaient et gardaient par habitude et ou économie, durant un laps de temps généralement long, leurs gabarits et modèles de meubles.

- La classification des meubles régionaux s'établit autour des deux grands mouvements qui s'opposent et se succèdent tout au long de l'histoire du meuble, celui où triomphe la ligne droite et celui où la courbe et la sinuosité s,imposent.
- Le premier, qualifié de Louis XIII populaire est caractérisé par une composition architecturale, meuble en forme d'édifices à fronton, à colonnes en bois tourné, aux panneaux sculptés de motifs géométriques simples, dents de scie, chevrons, rosace et rouelles, ou plus complexes, losanges, pointes de diamant, croix de Malte ou de Saint-André, en vigueur dans le Sud-Ouest, en Alsace, en Auvergne et en Bretagne notamment.
- Le second, appelé le Louis XV populaire, est marqué par des courbes, des contre-courbes, des moulures sinueuses, il est adopté en Provence et en Normandie entre autres.

- Le répertoire décoratif appartient aux deux grands mouvements, géométrique ou naturaliste, le second l'emporte avec les symboles rustiques, d'amour et de prospérité, gerbes de blé, vignes, fleurs des champs, oiseaux roucoulant, cœurs, etc....
- Dans certaines provinces fortement marquées par le christianisme, Bretagne, Vendée ou Alsace, les symboles religieux sont également très fréquents.





- -



Page précédente

Pour s'inscrire à notre lettre d'informations, mailing list :      
 
                                       Entrer votre adresse mail ci-dessus et cliquez sur Envoyer.
- -

Copyright © antiqbrocdelatour.com 2000 / 2017.
Documentations histoire et archives du passé. Le guide du meuble ancien.
Antiquités brocante de la tour. Anciennement, antiquaire brocanteur et restaurateur ébéniste de meubles anciens.
Contact Hébergeur : ovh.com