Antiquités brocante de la tour
Des collections variées sur divers thèmes anciens et documentations.


Histoire des anciennes voitures de collection et véhicules d'autrefois.
Des voitures de collection anciennes, classés par années de 1800 a 1959, les marques des constructeurs et les grands noms de l'automobile avec leur histoire, en images les automobiles de collection par marques et les non polluantes, recherche diverse sur les anciennes voitures de collection.



Accueil

Les collections
Collections présentées
Les voitures anciennes du passé
- v2-Voitures anciennes de collection
- De 1800 à 1899
- De 1900 à 1909
- De 1910 à 1919
- De 1920 à 1929
- De 1930 à 1939
- De 1940 à 1949
- De 1950 à 1959
- Histoire des marques, voitures anciennes
- Les grands noms de l'automobile
- Recherche
- En images par marques
- En images les non polluantes
- v2-Documents automobiles anciens
- v1-Voitures anciennes de collection
- v1-Documents automobiles anciens
Les anciennes clefs d'autrefois
Les anciens téléphones
Les jouets anciens d'autrefois
Les pendules anciennes

Documentations histoire et archives
- Les véhicules anciens d'autrefois.
- Les anciens trains de légende.
- Le guide du meuble ancien.
- Exposition de divers collections.
- Les photos d'autrefois et d'époque en noir et blanc.
- Des métiers racontés.
Les anciens châteaux d'Auvergne.


Chris Art Création
des jouets en bois


Antiquités brocante de la tour
Articles à vendre
- Nos meubles anciens
et - nos bibelots anciens.
Articles déjà vendus
- Les meubles anciens
et - les bibelots anciens.
Qui sommes nous
Accueil


-



Les voitures automobiles anciennes et les véhicule anciens de collection, v2.



  Résultats par page :   Tous les mots Au moins un  
Page précédente

Packard Six 126, voiture routière de 1923


La Packard Six 126, 133, 226, 233, 326 et 333, photo d'époque, cette automobile ancienne fut construite de 1923 à 1926.


Voir



1921 : naissance de la "PACKARD SINGLE SIX 116" avec un 6 cylindres en ligne de 4300cc, 116 était en pouces la longueur du châssis.
- PRODUCTION PACKARD TWIN-SIX (3.35) 1921 les TWIN SIX ont été produitesde 1920 à 1923 avec le moteur V12 de 424,1cid développant 90cv à 2600t/mn. - 1921, il en a été fabriqué 1310 exemplaires TWIN SIX TWELVE en huit carrosseries dénommées, Touring 7 places, Phaeton 5 places et Runabout 4 places, chacune à $4850, Coupe et Duplex Coupe 5 places, Sedan et Duplex Sedan 7 places à $6600, Limousine 7 places à $6650.

1922 : les 6 cylindres Packard passent 126 et 133 pouces de longueur de châssis.
- PRODUCTION PACKARD TWIN-SIX (3.35) 1922 les TWIN SIX ont été produitesde 1920 à 1923 avec le moteur V12 de 424,1cid développant 90cv à 2600t/mn. - 1922, il en a été fabriqué 1944 exemplaires.

PRODUCTION PACKARD TWIN-SIX (3.35) 1923 les TWIN SIX ont été produitesde 1920 à 1923 avec le moteur V12 de 424,1cid développant 90cv à 2600t/mn. - 1923, il en a été fabriqué 303 exemplaires TWIN SIX TWELVE en huit carrosseries dénommées Touring 7 places, Phaeton 5 places et Runabout 4 places, chacune à $3850, Coupe et Duplex Coupe 5 places à $5250 chaque, Sedan et Duplex Sedan 7 places à $5400 et Limousine 7 places à $5275.

1898 : James Ward Packard, achète cette année là un "tricycle De Dion Bouton", puis dans la foulée une "Winton".
- 1899 : JW Packard crée la "New-York & Ohio Automobile Co".
- Les problèmes de fiabilité et le service après-vente inexistant de la voitures Winton le pousse à construire la sienne.
- Il en fit cinq exemplaires qu'il commercialisa, ce fut l'originalité face au reste très classique pour l'époque.
- Le moteur est un monocylindre de 9cv, le succès rencontré par ce modèle "PACKARD model A" l'encouragea à continuer.
- 1900 : sortie de la "PACKARD model B" en 49 exemplaires.
- 1901 : il fabrique la "PACKARD model C 1901", c'est un runabout, moteur monocylindre développant 12cv, vendue en 81 exemplaires.
- 1902 : la dénomination commerciale change pour "Packard Motor Car Co" naissance de la "PACKARD model F", elle a été fabriquée en 98 exemplaires la première année et 81 l'année suivante.
- L'entreprise est transfèrée à Detroit pour y assembler la "PACKARD model K" conçu par un français: Charles Schmidt.
- La dénomination commerciale change pour la quatrième fois pour "Packard Motor Car Co, Detroit, Michigan" qui sera conservée jusqu'en 1955.
- 1903 : sortie de la "PACKARD model F "Old Pacific" 1903" en 179 exemplaires au total, elle est surnommée "Old Pacific".
- 1904 : sortie de la "PACKARD model L TONNEAU 1904" et "PACKARD model K TONNEAU 1904".
- 1909 : Naissance de la "PACKARD model 30 1909".
- 1912 : naissance de la première 6 cylindres.
- 1914 : pendant la première guerre mondiale, Packard va procurer plus de 5000 camions à l'armée américaine.
- 1915 : naissance de la "PACKARD TWIN SIX" si particulière avec son 12 cylindres développant 90cv, 360 voitures produites.
- 1916 : ce 12 cylindres équipe la totalité de la production annuelle de 3606 voitures.
- Ce moteur légèrement modifié équipera aussi la gamme des avions de guerre "Liberty".
- 1920 : naissance de la "PACKARD TWIN SIX 3.35" commercialisée quatre ans puis abandonnée, au total il y an aura 8750 construits.
- 1921 : naissance de la "PACKARD SINGLE SIX 116" avec un 6 cylindres.
- 1924: après la disparition du V12, naissance de la "PACKARD SINGLE EIGHT" avec un 8 cylindres développant 84cv.
- Première voiture américaine à avoir des freins sur les roues avant, dorénavant les véhicules Packard reçoivent des freins sur les quatre roues.
- 1926 : le nom "Second Series" aopparait officiellement. Ce système comptable durera jusqu'après la seconde guerre mondiale.
- 1929 : la "PACKARD SINGLE EIGHT" possède une boite 4 vitesses.
- Une nouvelle serie (626) est baptisée "Sppedster" et comporte Phaeton, Roadster et Sedan.
- 1930 : poursuite de la "PACKARD SPEEDSTER EIGHT" adopté par tous les grands carrossiers de l'époque.
- 1932 : petit succès pour le bas de gamme: la "PACKARD LIGHT EIGHT".
- La "PACKARD SENIOR EIGHT" était équipée du 8 cylindres et proposée en 28 choix de carrosseries.
- 1933 : le modèle "Light" n'est pas reconduit, la grande nouveauté de cette année est le retour du moteur V12 développant 160cv, peu de ventes mais des voitures toujours prestigieuses et habillées par les plus grands.
- 1934 : les Twelve (V12) sont surtout habillées par Dietrich et LeBaron.
- 1935 : la "PACKARD model 120" moteur V8, il s'en vendra 25000 cette première année.
- 1936 : a noter que la 13e Series a été sauté comme quoi la superstition n'a pas de frontière.
- Les ventes de one-twenty dépasse les 55000 pendant que les Super Eight et les Twelve flitent autour du millier chacune.
- 1937 : Packard bat son record de production cette année là avec 109 518 voitures produites et vendue, la gamme est particulièrement complète avec ces 6 et 8 cylindres d'appel, la SuperEight et la Twelve, en 50 choix possibles.
- 1938 : les 1-15 et 1-20 deviennent respectivement les "Packard SIX" et "Packard EIGHT".
- 1939 : la dénomination 1-20 revient pour la Eight et la Twelve vit sa dernière année.
- 1940 : nouvelle dénomination pour l'entrée de gamme avec la Six qui s'appelle désormais "Packard 1-10", la SuperEIght change de nom pour "Packard 1-60" et "Packard 1-80" selon la finition.
- 1941 : en mars la "Packard CLIPPER" sort uniquement en Touring Sedan avec le moteur de la 1-20 mais 125cv.
- 1946 : Packard essaie de repartir après-guerre en lançant de suite des modèles différents de ceux de 1942.
- 1947 : Packard perd déjà du terrain et est comparé à Studebaker et Kaiser plutôt qu'à Cadillac, son rival de toujours.
- 1948 : une nouvelle carrosserie équipe les series Eight.
- 1954 : Alors que ces dernières années les ventes frisaient les 100.000, elles tombent cette année 1954 à moins de 31.000 donc, Packard fusionne avec la "Studebaker Corporation" elle aussi, en difficulté, is créent la "Studebaker Packard Corporation" et en septembre, sort un nouveau modèle, la "Carribean 1955 " avec un nouveau moteur V8.
- 1955 : 55247 voitures produites en année modèle, Packard est à la... 14e place des constructeurs américains, la dénomination commerciale change pour "Studebaker-Packard Corporation".
- 1956 : les ventes déclinent à 28835 voitures en année modèle, désormais le nom de "Packard" servira pour la gamme Studebaker.

- -

Histoire Chronologique de l'ancienne marque automobile " Packard - Voitures particulieres ", Etats-Unis 1899 - 1958.

1898 : James Ward Packard, industriel de matériel électrique, achète cette année là un "tricycle De Dion Bouton". Puis dans la foulée une "Winton" qu'il va chercher à Cleveland.

1899 : JW Packard crée la "New-York & Ohio Automobile Co" à Warren (Ohio). Les problèmes de fiabilité et le service après-vente inexistant de la Winton le pousse à construire la sienne qui fera son premier tour de roue dans cette ville le 6 novembre.
- Il en fit cinq exemplaires qu'il commercialisa.
- Le moteur est un monocylindre 4 temps de 142,6cid développant 9cv à 800t/mn.
- Le succès rencontré par ce modèle "PACKARD model A" l'encouragea à continuer.

1900 : sortie de la "PACKARD model B" en 49 exemplaires.

1901 : la dénomination commerciale change pour "Ohio Automobile Co", Packard adopte le volant plutôt que la barre de direction. Il fabrique la "PACKARD model C 1901".
- C'est un runabout avec sièges arrières en dos-à-dos. Le moteur est un monocylindre de 183,8cid développant 12cv. La voiture s'est vendue en 81 exemplaires.

1902 : la dénomination commerciale change pour "Packard Motor Car Co" naissance de la "PACKARD model F" avec une évolution notoire entre chaque "lettre". Elle a été fabriquée en 98 exemplaires la première année et 81 l'année suivante.
- L'entreprise est rachetée par Henri B Joy de Detroit qui en fait Packard son directeur et transfère l'entreprise à Detroit pour y assembler la "PACKARD model K" conçu par un français: Charles Schmidt.
- La dénomination commerciale change pour la quatrième fois pour "Packard Motor Car Co, Detroit, Michigan" qui sera conservée jusqu'en 1955.

1903 : sortie de la "PACKARD model F "Old Pacific" 1903" en 179 exemplaires au total, elle est surnommée "Old Pacific".

1904 : sortie de la "PACKARD model L TONNEAU 1904" et "PACKARD model K TONNEAU 1904" avec le premier radiateur de forme "Packard" c'est-à-dire en chapeau de gendarme.
- Une version course de la "K" bat des records à Daytona à 126km/h.

1909 : James W Packard quitte la direction de l'entreprise. Naissance de la "PACKARD model 30 1909".

1911 : il quitte le Conseil d'Administration et se consacre totalement à sa première entreprise de Warren, la "Packard Electric Division".

1912 : naissance de la première 6 cylindres sous l'impulsion de Alvin Macauley, directeur depuis 1911.
- Packard adopte le démarreur électrique juste quelques mois après Cadillac.

1914 : pendant la première guerre mondiale, Packard va procurer plus de 5000 camions à l'armée américaine dont un bon nombre passera l'oceéan pour l'Europe.

1915 : naissance de la "PACKARD TWIN SIX" si particulière avec son 12 cylindres de 6950cc développant 90cv. 360 voitures produites.

1916 : ce 12 cylindres équipe la totalité de la production annuelle de 3606 voitures.
- Ce moteur légèrement modifié équipera aussi la gamme des avions de guerre "Liberty".

1919 : avec ce 12 cylindres, une voiture se classe sixième aux 500 miles d'Indianapolis.
- Une monoplace avec le moteur 905 établit à Daytona, le record du mile lancé avec 240km/h et le record du mile départ arrêté avec 148km/h.

1920 : naissance de la "PACKARD TWIN SIX 3.35" et sera commercialisée quatre ans.
- Sont moteur est en réalité deux moteurs six cylindres accolés selon la carrosserie et l'V à 60°. Au total il y an aura 8750 construits.

1921 : naissance de la "PACKARD SINGLE SIX 116" avec un 6 cylindres en ligne de 4300cc.

1922 : les 6 cylindres passent 126 et 133 pouces de longueur de châssis.

1924: après la disparition du V12, naissance de la "PACKARD SINGLE EIGHT" avec un 8 cylindres en ligne de 5860cc développant 84cv.
- Packard fonctionne par "Series" plutôt que par millésime. Cette année est supposée être la "First Series".
- Première voiture américaine à avoir des freins sur les roues avant.
- Dorénavant les véhicules Packard reçoivent des freins sur les quatre roues.

1926 : le nom "Second Series" aopparait officiellement. Ce système comptable durera jusqu'après la seconde guerre mondiale.

1928 : la cylindrée des 6 cylindres la "Sixth" et la "Seventh" numéros 526 et 533 était de 4600cc.
- La cylindrée du 8 cylindres de numéro 443 était de 6230cc et développait 105cv, les 8 cylindres avaient deux niveaux de finition, Standard et Custom.

1929 : le 6 cylindres est remplacé par un huit. Donc la gamme ne comporte plus que deux séries à 8 cylindres en ligne mais trois niveaux de finition avec Standard, Custom et DeLuxe.
- La "PACKARD SINGLE EIGHT" possède une boite 4 vitesses.
- Une nouvelle serie (626) est baptisée "Sppedster" et comporte Phaeton, Roadster et Sedan.

1930 : poursuite de la "PACKARD SPEEDSTER EIGHT" développant 145cv à 3200t/mn, sur un chassis adopté par tous les grands carrossiers de l'époque. C'est l'ensemble de la gamme qui a été reportée.

1932 : petit succès pour le bas de gamme: la "PACKARD LIGHT EIGHT" .
-La "PACKARD SENIOR EIGHT" était équipée du 8 cylindres et proposée en 28 choix de carrosseries.

1933 : on arrive à la 10e Series et la gamme comprend trois moteurs, 10 modèles et 45 choix possibles.
- Le modèle "Light" n'est pas reconduit.
- La grande nouveauté de cette année est le retour du moteur V12 de 7292cc développant 160cv à 3200t/mn, soit presque la même cylindrée de 1923 mais avec une puissance presque doublée.
- Peu de ventes mais des voitures toujours prestigieuses et habillées par les plus grands.

1934 : les Twelve (V12) sont surtout habillées par Dietrich et LeBaron.

1935 : bas de gamme revu moins cher : la "PACKARD model 120" à suspensions à roues indépendantes et freins hydrauliques sur les quatre roues, un moteur V8.
- A remarquer les formes particulièrement galbées et modernes de ces Packard de Monsieur "Tout le monde".
- Il s'en vendra 25000 cette première année. Les Twelve sont toujours là, toujours aussi prestigieuses.

1936 : a noter que la 13e Series a été sauté comme quoi la superstition n'a pas de frontière.
- Les ventes de 1-20 ou one-twenty dépasse les 55000 pendant que les Super Eight et les Twelve flitent autour du millier chacune.

1937 : Packard bat son record de production cette année là avec 109 518 voitures produites et vendue, la gamme 1-20 s'enrichit d'une version 6 cylindres encore moins cher et dénommée "PACKARD 1-15C".
- Donc la gamme est particulièrement complète avec ces 6 et 8 cylindres d'appel, la SuperEight et la Twelve, au total 50 choix possibles.

1938 : les 1-15 et 1-20 deviennent respectivement les "Packard SIX" et "Packard EIGHT" qui complètent plus clairement la SuperEight et la Twelve.

1939 : la dénomination 1-20 revient pour la Eight et la Twelve vit sa dernière année.

1940 : nouvelle dénomination pour l'entrée de gamme avec la Six qui s'appelle désormais "Packard 1-10".
- Si la 1-20 est conservée pour l'harmonie, c'est la SuperEIght qui change de nom pour "Packard 1-60" et "Packard 1-80" selon la finition, cette dernière après la disparition du V12, représentant le haut de gamme.

1941 : en mars la "Packard CLIPPER" sort uniquement en Touring Sedan avec le moteur de la 1-20 mais 125cv.

1942 : avec la 20e Séries ce nom de Clipper est repris pour l'ensemble de la production en Clipper Six et Clipper Eight. Pas très clair tout cela puisqu'il faut revenir aux nombres des series pour s'y retrouver.
- La Clipper Super Eight garde les dénominations 1-60 et 1-80.

1946 : Packard essaie de repartir après-guerre avec les même principes de qualité qu'au début de l'aventure, notamment en lançant de suite des modèles différents de ceux de 1942.

1947 : il perd déjà du terrain et est comparé à Studebaker et Kaiser plutôt qu'à Cadillac, son rival de toujours.

1948 : une nouvelle carrosserie équipe les series Eight, en avance sur son temps: ailes encore plus intégrées et sa propre transmission automatique "Ultramatic".

1949 : au niveau style, les packard "date" car ses concurrents évoluent bien plus vite.

1951 : mais cela ne dure pas et Packard perd du terrain en ne suivant pas la mode orchestrée par les grands.

1954 : Alors que ces dernières années les ventes frisaient les 100.000, elles tombent cette année 1954 à moins de 31.000 donc, Packard fusionne avec la "Studebaker Corporation" elle aussi, en difficulté.
- Ils créent la "Studebaker Packard Corporation" et en septembre avec le millésime suivant, sort ce nouveau modèle, la "Carribean 1955 " avec un nouveau moteur V8 et une suspension originale et sophistiquée.

1955 : Une Packard Patrician a roulé 25000 miles à 105 miles/h de moyenne.
- 55247 voitures produites en année modèle, Packard est à la... 14e place des constructeurs américains, la dénomination commerciale change pour "Studebaker-Packard Corporation".

1956 : les ventes déclinent à 28835 voitures en année modèle mais surtout à 3432 voitures vendues sur l'année calendaire.
- Désormais le nom de "Packard" servira pour la gamme Studebaker.

1958 : arrêt définitif de la production le 13 juillet.

1962 : "Packard" disparait de la raison sociale qui devient la "Studebaker Corporation".

Source : http://www.trombinoscar.com/packard/debut.html


Page précédente



Page précédente


Accueil-v2,    les mots-clef les plus recherchés,    les nouveautés,
toutes les catégories,    le top clics  et   le top votes.


Les voitures anciennes de collection et d'autrefois, par années ou par marques et leurs histoire

- De 1800 à 1899
- De 1900 à 1909
- De 1910 à 1919
- De 1920 à 1929
- De 1930 à 1939
- De 1940 à 1949
- De 1950 à 1959
- Histoire des marques, voitures anciennes
- Les grands noms de l'automobile
- Recherche
- En images par marques
- En images les non polluantes




Chris Art Création
des jouets en bois


-




-

- -


- Page précédente -
- -

Copyright © antiqbrocdelatour.com.
Collections variées, divers thèmes anciens et documentations.
Des voitures de collection, classés par années, les marques des constructeurs avec leur histoire etc...
Contact Hébergeur : ovh.com
- -