Antiquités brocante de la tour
Des collections variées sur divers thèmes anciens et documentations.


Histoire des anciennes voitures de collection et véhicules d'autrefois.
Des voitures de collection anciennes, classés par années de 1800 a 1959, les marques des constructeurs et les grands noms de l'automobile avec leur histoire, en images les automobiles de collection par marques et les non polluantes, recherche diverse sur les anciennes voitures de collection.



Accueil

Les collections
Collections présentées
Les voitures anciennes du passé
- v2-Voitures anciennes de collection
- De 1800 à 1899
- De 1900 à 1909
- De 1910 à 1919
- De 1920 à 1929
- De 1930 à 1939
- De 1940 à 1949
- De 1950 à 1959
- Histoire des marques, voitures anciennes
- Les grands noms de l'automobile
- Recherche
- En images par marques
- En images les non polluantes
- v2-Documents automobiles anciens
- v1-Voitures anciennes de collection
- v1-Documents automobiles anciens
Les anciennes clefs d'autrefois
Les anciens téléphones
Les jouets anciens d'autrefois
Les pendules anciennes

Documentations histoire et archives
- Les véhicules anciens d'autrefois.
- Les anciens trains de légende.
- Le guide du meuble ancien.
- Exposition de divers collections.
- Les photos d'autrefois et d'époque en noir et blanc.
- Des métiers racontés.
Les anciens châteaux d'Auvergne.

Antiquités brocante de la tour
Articles à vendre
- Nos meubles anciens
et - nos bibelots anciens.
Articles déjà vendus
- Les meubles anciens
et - les bibelots anciens.
Qui sommes nous
Accueil

- -



Les voitures automobiles anciennes et les véhicule anciens de collection, v2.



  Résultats par page :   Tous les mots Au moins un  
Page précédente

FN Sport, voiture routière de 1925


La FN Sport, cet ancien véhicule fut fabriqué en 1925.


Voir



Les véhicules automobiles F.N., dont la production reprendra en 1920 ainsi que les motocyclettes dont la construction redémarrera la première, rencontrent un incontestable succes commercial à l'inverse des bicyclettes et de leurs accessoires dont la fabrication fut abandonnée en 1926.

La F.N. sera frappée de plein fouet par la crise de 1929, crise qui dura jusqu'en 1935 de sorte que certains départements de l'entreprise telle la division automobile devaient ne pas s'en remettre.
- Devant celle situation, le Conseil d'Administration de la F.N. décide le 17 septembre 1935 d'abandonner la fabrication des automobiles et d'orienter l’usine vers la construction de véhicules spéciaux.

Le 3 juillet 1889 fut fondée à LIEGE la “Fabrique Nationale d'armes de guerre”, la FN, cherchera à diversifier ses productions, la bicyclette dont la construction sera entamée 1896 et se poursuivra jusqu'en 1926.
- Dès 1897, la F.N. qui pense à l'automobile achète un quadricycle pour le faire étudier par ses ingénieurs et, à défaut d'en obtenir la licence de fabrication, décide de construire elle-même un prototype de voiturette.
- La F.N. met au point un premier prototype dont elle décide la mise en fabrication d'une série de 1 00 exemplaires en 1900.
- Ces voiturettes possédaient un moteur deux cylindres, refroidissement par eau, avec deux vitesses et marche arrière, transmission par courroie.
- Ce modèle qui pouvait être équipé de différents types de carrosseries, remporta un tel succès dont trois grands prix à l'exposition Universelle de PARIS de 1900.
- La FN. envisagera la construction de véhicules électriques ainsi parle-t-on de la présence d'une F.N électrique en juillet 1899 mais aussi de la construction en 1901 d'une grosse voiture pétroléo-électrique de 100 cv.
- La F.N. produit des motocyclettes, des monocylindriques à partir de décembre 1901, puis des quatre cylindres des 1905, le succès sera tel que la firme liégeoise mettra en veilleuse sa production automobile qui ne reprendra réellement qu'en 1906.
- Constamment améliorée jusqu'en 1913, la FN 6900 dont la production totale sera de 125 exemplaires, connaîtra des acquéreurs prestigieux.
- Des modèles s'adressant à une clientèle moins fortunée verront également le jour, ainsi en 1906 la quatre cylindres “type 2000” puis les 2000 A et 2100 en 1908 la “type 1400”, de 8/1 0 cv, suivie des 1500 et 1560, en 1911 la F.N. “type 1600” pour laquelle fut mis au point un dispositif de suspension par jumelles encore utilisé.

- -

Histoire Chronologique de l'ancienne marque automobile " FN ", Belgique 1899 - 1937.

C'est le 3 juillet 1889 que fut fondée à LIEGE la “Fabrique Nationale d'armes de guerre”.

La FN. cherchera à diversifier ses productions vers des domaines moins dépendants. Le premier produit fut la bicyclette dont la construction sera entamée en avril 1896 et elle se poursuivra jusqu'en 1926.

Dès 1897, la F.N. qui pense à l'automobile achète un quadricycle français pour le faire étudier par ses ingénieurs et, à défaut d'en obtenir la licence de fabrication, décide de construire elle-même un prototype de voiturette. Avec le concours de J. de COSMO, mécanicien italien, la F.N. met au point un premier prototype dont elle décide la mise en fabrication d'une série de 1 00 exemplaires en 1900.

Ces voiturettes possédaient un moteur deux cylindres, allumage par bobine et trembleur, graissage par barbotage, refroidissement par eau, avec deux vitesses et marche arrière, et transmission par courroie et secondaire par chaîne. Ce modèle qui pouvait être équipé de différents types de carrosseries, remporta un tel succès dont trois grands prix à l'exposition Universelle de PARIS de 1900.

La FN. envisagera la construction de véhicules électriques ainsi parle-t-on de la présence d'une F.N électrique à un défilé à SPA en juillet 1899 mais aussi de la construction en 1901 d'une grosse voiture pétroléo-électrique de 100 cv.

La F.N. produit des motocyclettes, des monocylindriques à partir de décembre 1901, puis à quatre cylindres des 1905. Le succès sera tel que la firme liégeoise mettra en veilleuse sa production automobile qui ne reprendra réellement qu'en 1906, époque où la F.N crée sa propre fonderie.

Dans l'intervalle, la F.N. passe un accord en 1902 avec DE DION BOUTON afin de vendre ses voitures en Belgique puis, en 1905 avec l'industriel liégeois Albert ROLLAND de la société LA LOCOMOTRICE. Albert ROLLAND céda sa licence à la F.N. dont il devient l'agent pour la région liégeoise.

Constamment améliorée jusqu'en 1913, la FN 6900 dont la production totale sera de 125 exemplaires, connaîtra des acquéreurs prestigieux. Mais des modèles s'adressant à une clientèle moins fortunée verront également le jour, ainsi en 1906 la quatre cylindres “type 2000” puis les 2000 A et 2100 en 1908 la “type 1400”, de 8/1 0 cv, suivie des 1500 et 1560, en 1911 la F.N. “type 1600” pour laquelle fut mis au point un dispositif de suspension par jumelles encore utilisé.

En 1913 deux modèles de voitures moyennes “type 2400”, et fin 1913, présentée au salon de PARIS où 300 voitures de ce type seront vendues, la F.N. “type 1250” à moteur 4 cylindres. Le véhicule, contrairement à ce qui se passait généralement alors, était livre équipé d'une carrosserie découverte, en bois, fabriquée à LYON.

L’invasion allemande donnera un coup d'arrêt à cette expansion par la réquisition des usines. La Direction de la FN. et un certain nombre de travailleurs se replieront en France, à SAINT-ETIENNE. Aucun véhicule ne sera produit durant la guerre 1914-1918. Lors de l'Armistice de 1918, l'usine sera mise sous séquestre.

En 1919 elle reprendra ses activités mais, bon nombre de machines ayant été enlevées par les Allemands avant leur départ, le redémarrage de l'entreprise n'en fut que plus laborieux. Bénéficiant de la législation sur la réparation des dommages de guerre, et d'avances considérables consenties, la FN. en profita pour moderniser ses équipements.

Les véhicules automobiles F.N., dont la production reprendra en 1920 ainsi que les motocyclettes dont la construction redémarrera la première, rencontrent un incontestable succes commercial à l'inverse des bicyclettes et de leurs accessoires dont la fabrication fut abandonnée en 1926. La F.N. rachetait aux Anciens Ets NAGANT les vastes locaux que ceux-ci possédaient au quai de Coronmeuse et y installait les services de réparation et d'entretien.

Trop hardiment sans doute, la F.N. s'oriente-t-elle vers des activités étrangères à son domaine d'origine, de sorte qu'elle sera frappée de plein fouet par la crise de 1929, crise qui dura jusqu'en 1935 de sorte que certains départements de l'entreprise telle la division automobile devaient ne pas s'en remettre.

Devant celle situation, le Conseil d'Administration de la F.N. décide le 17 septembre 1935 d'abandonner la fabrication des automobiles et d'orienter l’usine vers la construction de véhicules spéciaux. Elle poursuivait d'autre part la construction de ses célèbres motos.

En 1937 el 1940 elle accepta de sous-traiter pour PEUGEOT le montage de 202, 302 el 402 dont elle assurait le garnissage et la peinture. L’usine sera occupée par les Allemands en 1940 et partiellement détruite par les bombardements alliés avant d'être occupée en 1945 par l'armée américaine.

En 1947 la production reprend dans le secteur de la motocyclette.

Source : Encyclopédie des voitures, Edita.


Page précédente



Page précédente


Accueil-v2,    les mots-clef les plus recherchés,    les nouveautés,
toutes les catégories,    le top clics  et   le top votes.


Les voitures anciennes de collection et d'autrefois, par années ou par marques et leurs histoire

- De 1800 à 1899
- De 1900 à 1909
- De 1910 à 1919
- De 1920 à 1929
- De 1930 à 1939
- De 1940 à 1949
- De 1950 à 1959
- Histoire des marques, voitures anciennes
- Les grands noms de l'automobile
- Recherche
- En images par marques
- En images les non polluantes




- -



Page précédente

Pour s'inscrire à notre lettre d'informations, mailing list :      
 
                                       Entrer votre adresse mail ci-dessus et cliquez sur Envoyer.
- -

Copyright © antiqbrocdelatour.com.
Collections variées, divers thèmes anciens et documentations.
Des voitures de collection, classés par années, les marques des constructeurs avec leur histoire etc...
Contact Hébergeur : ovh.com
- -